LE PROJET VIGISAT 2


Pôle de ressources et de traitement pour la constitution d'un observatoire spatial régional portant sur des applications terrestres et maritimes (CPER 2015-2020), VIGISAT 2 vise à développer un pôle de ressources et de traitement d'images radar haute résolution portant sur différents thèmes d'application sur les surfaces terrestres et maritimes



Le projet

En 2009, à la demande de la Région Bretagne, la communauté des chercheurs s’est structurée en Groupement d’Intérêt Scientifique, Bretagne Télédétection (BreTel), afin d’accompagner l’installation de la station de réception VIGISAT et de démontrer la pertinence de l’accès facilité aux données. L’objet de ce réseau est de développer un pôle de ressource et de traitement pour la constitution d’un observatoire spatial régional portant sur différents thèmes d’application sur les surfaces terrestres et maritimes. Le groupement compte douze membres qui travaillent sur des thématiques diverses et complémentaires. Les aspects méthodologiques sont abordés par IMT Atlantique, l’Université de Rennes 1, l’Université Bretagne Sud et l’ENSTA Bretagne. La thématique maritime et côtière est au coeur des établissements comme l’Université de Bretagne Occidentale, Ifremer, le Centre de Météorologie Spatiale de MétéoFrance, l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et le Cerema. Les thématiques continentales (Urbanisme, occupation des sols, agronomie et écologie) sont les principaux axes de travail des établissements comme l’Université de Rennes 2 et Agrocampus Ouest.

Le projet VIGISAT 2 est centré sur l’utilisation de l’équipement (station VIGISAT) opéré par la Société CLS (produits images, bases de données, services, etc.). En effet, depuis 2014, l’infrastructure VIGISAT a été désignée par l’Agence Spatiale Européenne (ESA) comme Centre d’évaluation des Performances de la Mission européenne Sentinel-1 qui a succédé à la mission ENVISAT. Grâce à l’expertise scientifique développée en Bretagne et au savoir-faire historique de CLS en matière d’opération des systèmes satellite, VIGISAT est désormais intégrée au segment sol de la mission Sentinel-1 sur le volet contrôle qualité/validation des données, de l’instrument et des outils de traitement. Le projet CPER VIGISAT 2 s’intègre complètement dans la nouvelle programmation européenne 2014-2020 (dont sont notamment issus les programmes Copernicus et «Horizon 2020 ») mais également dans la stratégie « Europe 2020 ».

VIGISAT 2 est basé sur un triptyque reliant les apports scientifiques et de formation, dans un contexte économique et dans le but de renforcer la capacité d’innovation sur le territoire de la Région Bretagne.


Principaux résultats obtenus

  • Accès à une offre plus riche d’images satellite radar et optique rendue possible grâce à l’évolution des capacités de réception et de traitement de la station VIGISAT.
  • Des mesures d’accompagnement pour stimuler la création d’activités
  • Une action renforcée de rayonnement des activités autour de la télédétection par le biais d’une stratégie de partenariats nationaux et européens.
  • Le développement de services publics génériques permettant de favoriser l’émergence de services avals.

Partenaires du projet

Université de Bretagne Occidentale, Université de Rennes 1, Université de Rennes 2, Université de Bretagne Sud, ENSTA Bretagne, Agrocampus Ouest, IFREMER, CEREMA, CNRS, Météo France, EPHE (Ecole Pratique des Hautes Etudes
© 2020 BreTel