Retour sur AppSpace Bretagne 2017 / AppSpace forum in Brittany

english version below

Les 17, 18 et 19 octobre 2017 s'est déroulé le Forum AppSpace dont l'objectif était de dresser un état des lieux du secteur spatial en réunissant la diversité des acteurs qui le compose. 200 personnes (chercheurs, institutionnels, opérateurs privés, gestionnaires des territoires, étudiants) ont participé à ce forum, 7 tables rondes ont permis de discuter des enjeux majeurs du secteurs, 14 ateliers ont montré les solutions techniques existantes et une vingtaine de stands a initié des échanges riches entre participants. Parmi les principaux enjeux identifiés nous retiendrons :

Mieux faire connaître les données disponibles

Les ateliers techniques ont contribué à faire connaître les programmes, dispositifs et plateformes de mise à disposition de données et d'accompagnement (Copernicus, PEPS, Théia, RUS, GéoBretagne etc.).

Savoir traiter ces données de manière pertinente

Le secteur des applications spatiales a été décrit comme une chaîne de valeur ajoutée qui transforme une donnée brute en une information ou un service à destination d'utilisateurs opérationnels. Les petites entreprises peuvent jouer ce rôle de "transformateur de la donnée" et être des leviers d'innovation. Les dispositifs d'accompagnement pour les aider (aides européennes, Brevets Cnes, Pôles de compétitivité, BOOSTER) ont été présentés. Concernant les compétences, une offre de formation riche existe en Bretagne (parcours pluridisciplinaires, doubles diplômes) qui doit continuellement s'adapter aux progrès et aux besoins.

Faire se rencontrer le spatial et les besoins locaux

L'échelon régional est apparu comme pertinent pour structurer le secteur des applications spatiales : d'une part les régions peuvent bénéficier des applications spatiales pour leur développement économique ou pour le "monitoring" de leurs territoires. D'autre part, pour les échelons nationaux et supra-nationaux, les régions sont des relais de proximité essentiels avec le tissu économique local ou pour des retours de bonnes pratiques (Nereus, Copernicus Relay). Le Cnes a d'ailleurs rappelé être aussi au service des régions et formalisera sa collaboration avec la Bretagne début 2018 par la signature d'un accord cadre.

Poursuivre et renforcer l'animation régionale

Pendant ces trois jours des verrous ont été identifiés : les gestionnaires des territoires ne sont pas assez sensibilisés aux applications spatiales ; les collaborations entre opérateurs publics et opérateurs privés sont à développer et à simplifier ; les transferts entre résultats de la recherche et acteurs opérationnels sont encore trop rares. Les structures et projets qui permettront de lever ses verrous ont été présentés (Kalideos, Théia, Cerema, SATT Ouest Valorisation, Gis BreTel, InSpace).

 

Ces trois jours ont permis d'initier des échanges, de dresser un état des lieux du secteur du spatial et ainsi d'en donner une meilleur lisibilité pour l'ensemble des acteurs. L'AppSpace n'était qu'un point de départ et les actions continueront en région.

Cet article est une synthèse, retrouvez plus d'informations sur les enjeux et les pistes identifiés lors de l'AppSpace en consultant cet article.

 


 

AppSpace Forum in Brittany

 

The AppSpace Forum took place on 17, 18 and 19 October with the objective of reviewing the current state of play in the space sector by bringing together the diverse stakeholders of which it is made up. Two hundred people (researchers, institutional stakeholders, private operators, land managers, students) took part in this forum, seven round tables allowed the major issues in the sectors to be discussed, 14 workshops demonstrated the existing technical solutions, and around twenty stands started worthwhile discussions between participants.

Raising awareness about the available data

The technical workshops helped to raise awareness about the programmes, schemes and platforms making data available and providing support (Copernicus, PEPS, THEIA, RUS, GéoBretagne, etc.).

Knowing how to process these data in a meaningful way

The space applications sector has been described as an added-value chain that transforms raw data into information or a service intended for operational users. Small businesses can play this «data processor» role and be innovation drivers. The support systems to assist them (European funds, CNES patents, competitiveness clusters, boosters) were presented. In terms of skills, there are a wealth of training courses in Brittany (multidisciplinary courses, double diplomas) which have to continually adapt to advances and to requirements.

Bringing together the space sector and local needs

The regional level has been found relevant for structuring the space applications sector. On the one hand, the regions can benefit from space applications for their economic development or for monitoring their territories. On the other hand, for the national and supra-national levels, the regions are essential local relays with the local economic fabric, and for providing feedback on best practices (NEREUS, Copernicus Relay). CNES has also reiterated that it is at the service of the regions, and will make its collaboration with Brittany official at the start of 2018 by signing a framework agreement. 

Continuing and strengthening regional coordination

Some barriers were identified over these three days: land managers have not been made sufficiently aware of space applications; collaboration between public and private operators should be developed and simplified; transfers between the results of research and operational stakeholders are still few and far between. The structures and projects that will help break down these barriers were presented (Kalideos, THEIA, CEREMA, SATT Ouest Valorisation, Gis BreTel, InSpace).

 

These three days helped to start discussions, review the current state of play in the space sector and hence provide greater clarity for all of the stakeholders. AppSpace was just a starting point, and the actions will continue in the region.

© 2020 BreTel